Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 07:13
" Chants du vent "

Toi le vent, roi de la nature, frère de la pluie et du soleil, continue inlassablement à courir, des plaines de Provence aux déserts lointains de l'orient !...

continue ton voyage à travers le paradis bleu, ce "fabuleux" spectacle offert aux hommes, depuis la nuit des temps ...

Ici, dans le midi, on t'appelle "Mistral" et ça te va bien... parce que tu te crois tout permis ! tu te déchaînes comme un fou... comme un homme pressé de retrouver sa belle... et tu balaies tout sur ton passage : tu fous la pagaille comme disent ceux qui te connaissent ici !

Puis, quand tu en as assez d'entendre chanter les cigales, tu rejoins les montagnes et l'hiver, où là tu deviens plus sérieux.. tu deviens la "bise" et tu passes sans t'arrêter... tu es froid, tu fais ton métier...

quand tu arrives fier sur les sommets enneigés, tu siffles entre les grands sapins comme les violons d'un orchestre symphonique qui accompagnent le chevalier du cygne vers son Elsa tant aimée...

Pour toi, pas besoin de charter pour survoler les pyramides millénaires et le vieux sphinx posé sur le sable doré... parce que c'est toi le Roi qui transporte les nuages de sable sur les villes écrasées de soleil... la-bas, sur cette terre pleine de secret… tu deviens le roi "Khamsin" Et tous te glorifient sur ton passage !

Et quand tu deviens plus poétique, tu t'égares vers les terres d'Irlande et d'Écosse, pour devenir cette "Brise" rafraîchissante qui entoure le mystère des terres vertes et arides... et les falaises sur la mer

Sirocco !... ton nom chante comme une danse qui réchauffe aussi mon coeur, quand tu resurgis de mon enfance baignée par l'odeur de l'iode sur la mer...

dans ce pays béni par les Dieux, tu pouvais ramener des milliers de sauterelles sur le sable blond... souvenirs brûlants d'un passé présent... à jamais...

Et puis, quand tu te nommes "Mousson" tu te mélanges à la pluie tiède qui inonde les berges du Mékong, dans la langueur moite d'un ciel bas...

Au coeur du Pacifique, "Alizé" tu règnes en maître au dessus de ces îles enchantées où tu aimes à caresser le corps des naïades et les grandes palmes couchées sur la grève... et de l'autre coté de la terre, les petites filles portent ton nom, tellement il est doux et léger...

Mais quand tu deviens "Typhon", ta colère te rend cruel, et tu détruis tout sur ton passage pour enlever aux hommes ce qu'ils croient être acquis à jamais...

Je t'aime le vent... que tu sois calme ou fort !

Je t'aime car tu épouses si bien l'air qui nous permet d'admirer ce spectacle grandiose et Sacré...

un spectacle éternel qui garde l'âme et le coeur éveillés, quand tant de choses semblent oubliées...

"Chimères et Songes" G.S été 2008

souslesarbres

  • : SOUS LES ARBRES
  • SOUS LES ARBRES
  • : Pendant que le monde va à sa destinée… moi je reste là… sous les arbres avec mes musiques et mes souvenirs… parfois révoltée, parfois apaisée… mais vivante. © Gabrielle.Ségui - Textes non libres de droits- aout 2011
  • Contact